La priorité de cette année 2017 sera d’accompagner les exploitants le souhaitant, dans la souscription de mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC).

 

La Métropole de Lyon, la Communautés de communes de l’Est Lyonnais et la CCPO se sont associées à la chambre d’agriculture du Rhône et aux organisations agricoles afin de déposer un projet visant à soutenir le développement de l’agro-écologie : le PAEC de l’agglomération Lyonnaise. Une concertation qui a notamment pour objectif dans l’Est lyonnais, de protéger les nappes d’eau souterraines, d’une importance capitale dans l’alimentation en eau potable de 1,3 millions d’habitants. Le Projet doit également conduire à une amélioration de la qualité de l’eau dans les rivières et dans les nappes ainsi qu’une amélioration de la biodiversité du territoire

D’une durée de 7 ans (2016-2022), le PAEC permettra d’initier de nouvelles pratiques tout en mobilisant prés de 4,7 millions d’euros de crédits européens, nationaux et locaux. Les agriculteurs de l’agglomération auront ainsi l’opportunité de bénéficier gratuitement d’un diagnostic complet de leur exploitation. L’objectif étant de développer les performances, économique et environnementale des exploitations pour proposer des Mesures Agro-environnementales et Climatiques adaptées.

La Communauté de Communes du Pays de l’Ozon signait en juin 2016 le  Projet Agro-Environnemental et Climatique (PAEC) pour la réduction de l’érosion des terres agricoles, la préservation de la qualité de l’eau et de la biodiversité.